Clients des restaurants : quels sont vos droits

La première chose que vous devez savoir en rapport avec un restaurant, c’est qu’il doit afficher une double présentation.

Pour ne pas gâcher le plaisir du repas

D’abord, un affichage lisible et bien clair de l’extérieur durant tout le service, ce qui veut dire que, même sans entrer dans le restaurant, vous devriez pouvoir lire ce qui est proposé au menu et puis, un autre à mettre entre les mains du client une fois qu’il prend place, en termes plus clairs, le menu proprement dit. Deuxième chose à savoir, aucun restaurant n’a le droit de vous héler pour vous attirer, cela reviendrait à du harcèlement. Autre chose importante également, vous avez parfaitement le droit de choisir la table qui vous plaît. Le restaurateur ne peut vous obliger à vous asseoir à une table, à moins que vous ne l’ayez réservée à l’avance. Il est là pour vous donner entière satisfaction.

La carte

Selon l’article 1602 du code civil, le restaurateur est tenu d’apporter une explication claire à sa carte. Etant donné que cette carte est le seul support qui vous permette de faire votre choix, elle doit être le plus claire possible et les mets qui y sont inscrits doivent être facilement identifiables. Chaque prestation doit être décrite clairement, avec son prix affichée à côté. La carte doit aussi mentionner les produits et leur composition, notamment sur la présence éventuelle d’un allergène ou OGM. En d’autres termes, le restaurateur a l’obligation d’indiquer avec des mots simples et clairs les plats et leurs ingrédients, de même que les vins qui doivent être décrits correctement, sans tromperie ni indications qui induiraient le client à l’erreur. Un restaurateur qui ne se plie pas à de telles exigences légales encourt jusqu’à 37 500 euros d’amende et une peine de 2 ans d’emprisonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post